NEW : CONCERTS – Scène Radar

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis sa création, le High Five est en constante évolution et chaque édition apporte son lot de nouveauté. Mais s’il y a bien quelque chose qui caractérise le festival depuis ses débuts, c’est sa dimension festive, parce que l’excuse est trop belle pour ne pas faire la fête ensemble. De Dj Premier, Polo & Pan, à Myd, en passant par la Fine Equipe, Dj Pone, The French Fuse ou encore, Beigbeder Clara 3000, et Pedro Winter… le High Five a toujours su s’entourer pour célébrer l’hiver en avant-première. Cette année ne dérogera donc pas à la règle. En plus des traditionnelles soirées au Pop Plage & Moon, nous avons décidé d’ajouter une scène musicale extérieure sur la plage de l’Impérial, où des artistes locaux feront les warm-up de têtes d’affiches de renoms en journée. Au cinéma, les producteurs soignent les bandes son, on a donc voulu offrir à la musique encore plus de place. Ainsi, le High Five conforte son souhait de s’imposer comme un festival alternatif. C’est la première fois qu’une scène digne de ce nom accueillera des artistes, avec, au programme de ces 3 jours, electro, hip hop & guinguette.

Tout cela est compris dans le HIGH PASS, donc ne vous privez pas de ces interludes musicaux dans lesquelles on a clairement mis les petits plats dans les grands. C’est simple, parmi les artistes programmés, 4 sont habitués des grosses scènes de festival comme Musilac, Rock en Scène ou encore les Francofolies.

Munissez-vous de votre High Pass

VENDREDI 4 OCTOBRE 2019 – de 19h à 21h00

HUMAN PATTERN

Cette année, c’est Quentin Aka Human Pattern qui se charge de représenter la scène musicale locale. Et c’est bien en première partie d’Arnaud Rebotini qu’il jouera son live, mêlant sonorités organiques et machines électroniques sur fond de techno hypnotique, comme l’atteste son premier EP Excavation sortit cette année. Si vous vous posez la question de savoir si c’est la machine qui contrôle l’homme ou l’inverse, Human Pattern tentera de nous apporter des réponses vendredi 04 octobre sur la scène Radar. Il vous propose un tour de chauffe d’1h qui vous mettra dans le bain comme il se doit.

ARNAUD REBOTINI

Sa carrière solo débute il y a 20 ans et il se fait rapidement repéré sur les compilations Source Lab aux côtés de Air, Daft Punk, Etienne de Crécy et Philippe Zdar. Oui direct, ça annonce la couleur et le talent du Monsieur.

Puis avec son groupe Black Strobe, il mêle musique électronique, rock, métal et blues, avec notamment leur reprise du titre I am a man de Bo Diddley, qui sera utilisée pour le cinéma, dans RocknRolla de Guy Ritchie, ou Django Enchained de Quentin Tarantino.

C’est avec le réalisateur Robin Campillo que la collaboration d’Arnaud Rebotini avec le cinéma est scellée, puisqu’il signe les deux bandes originales de ces deux derniers longs métrages : Eastern Boys et 120 Battements par minute – qui a reçu le Grand Prix du Jury à Cannes et pour lequel il reçoit le césar pour la bande originale. Oui c’est costaud !

Mais c’est sur scène que le personnage Arnaud Rebotini prend réellement vie. Derrière sa silhouette reconnaissable, il nous délivra toute son énergie et sa puissance, au travers d’un live électronique qui devrait marquer les esprits. Pour vous dresser le tableau, cet été, il a fait la tournée des festivals et figuré parmi les têtes d’affiche de Musilac.

SAMEDI 5 OCTOBRE 2019 – de 17h30 à 21h00

ENFANT2PAUVRE / JÄDE / MAX PARO

 Ils ont gagné un tremplin organisé par RADAR et ça leur a valu d’être sur le devant de la scène. Du coup, cet été, ils n’étaient pas en vacances, mais sur scène et, cette même scène s’est déplacée sur le FISE, aux Solidays, aux Eurockeennes, sur le festival Lollapalooza… Pour prolonger le plaisir, ces 3 artistes seront au High Five pour vous mettre la chauffe. Avec eux ça kick en freestyle ou sur leurs propres titres. Amateurs de cultures urbaines vous ailez aimer ce qu’on vous propose avec ces 3 artistes dont vous allez entendre parler dans le turfu.

ENFANT2PAUVRE

Né à Marseille, Enfantdepauvres grandit dans le 94, dans le quartier sensible de la ZUP (Laris) Val de Fontenay. C’est sur la place du marché, près de son immeuble, qu’il échange ses premières rimes avec ses acolytes. Des improvisations, n’importe où et n’importe quand, qui deviendront rapidement sa marque de fabrique. Adepte de l’école buissonnière, la musique et le sport lui permettront d’éviter les mauvaises expériences et fréquentations de la rue. Son lot de conneries, sa famille, ses amis et son environnement restent les principales sources d’inspiration de ses musiques. Il est riche et généraux avec un micro en main.

JÄDE

Artiste originaire de Lyon, à la fois introvertie et décomplexée, Jäde valse entre sonorités très instrumentalisées, pop/rnb innovantes, trap et un soupçon de future beat.

Familière du crew Hôtel Radio Paris avec qui elle partage toutes les dates, et que nous avions invité en 2018 aux platines du High Five, la chanteuse catch notre époque sans état d’âme à l’aide de samples trouvés sur le web, et de multiples inspirations. Bête de voix, style, bourrée de talent, c’est certain, JÄDE va vous marquer lors de son passage à Annecy.

MAX PARO

Max Paro fait partie de ces artistes qui préfèrent laisser la musique parler pour eux. Oscillant entre mélancolie et humour cynique, Max Paro à un ADN unique et indépendant, une créativité puisant ses racines dans l’authenticité de ses récits. Max Paro peint la rue qu’on ne montre pas. Celle des gens discrets mais rêveurs et ambitieux. Celle où les galères du quotidien et les tentations du lendemain s’embrassent, laissant place à ces instants de haute intensité où tout peut basculer en un battement de cils. Il kick fort, donne tout et mouille le maillot à chaque apparition. Toujours au Max.

DI-MEH

Di-Meh, de son prénom Mehdi, rappeur et producteur Genevois, ayant grandi entre les quartiers des Palettes et des Pâquis, a réussi à se faire un nom dans le milieu du rap et son succès dépasse largement les frontières suisses. Le garçon a déjà fait un feat avec le duo belge Caballero & JeanJass, et est suivi de très par des artistes comme Orelsan, Lomepal ou encore Brodinski. Il est à parier qu’il n’a pas fini de percer. Avec son collectif genevois SuperWak Clique, il est devenu le fer de lance de cette nouvelle scène qui fait du bruit jusqu’à Paris. Il faut dire que Di-Meh entraîne sa rime depuis plus de dix ans. D’albums en clips vidéo, de concerts enflammés en buzz sur la Toile, il a été reconnu en peu de temps comme l’un des artistes les plus prometteurs de sa génération. Et pour cause, son rap est puissant, ses textes taillés sur un flow captivant et des sons carrés, aux influences trap ou électro. Il se chargera de faire monter la température juste avant Alpha Wann sur la scène Radar, le samedi 5 Octobre. Forcément, on se voit à rêver à un freestyle des familles en total impro, mais on laissera le destin en décider.

ALPHA WANN

Alpha Wann, membre du collectif l’Entourage et fondateur du label Don Dada, s’est illustré au sein du groupe 1995, avec lequel il a rencontré un énorme succès. Un « Neuf Neuf Cinq », a été une grosse révélation du rap français qui a d’ailleurs révélé au grand jour Nekfeu et Alpha Wann. Ils ont fait ensemble des concerts mémorables, rempli le Zenith, cumulés des millions de vues sur la toile et dépoussiéré « les dires » sur le rap français. Il poursuivra ensuite son escapade en duo avec Nekfeu pour le projet En sous-marin, suivi par des EPs Alph Lauren, sortis en trois volumes en 2014, 2016 et 2018, qui lui permettront de faire connaître son nom. Aujourd’hui Alpha Wann poursuit sa carrière en solo, même si ses apparences aux côtés de Nekfeu sont régulières sur Planete Rap & co. Il est réputé pour la précision chirurgicale de ses textes dans les rimes et les placements, ainsi que pour ses nombreuses références. Il est clairement considéré comme un des meilleurs en freestyle et chacune de ses apparitions est là pour le rappeler.

Artiste très prolifique en freestyle ou en featuring, le parisien a sorti son tant attendu premier album (UMLA – Une main lave l’autre) il y a tout juste un an, et régalera tous les amateurs de bon Hip Hop présent au High Five. C’est LA tête d’affiche de la scène du samedi, et c’est un honneur de l’avoir parmi nous. Franchement, ne vous privez pas de venir l’apprécier en LIVE. En décembre, il jouera à l’Olympia, mais en attendant, on vous le propose à Annecy sur cette nouvelle scène qui va déborder d’énergie.

DIMANCHE 6 OCTOBRE 2019 – A partir de 13h30

BUVETTE

 Derrière le nom de scène Buvette se cache Cedric Streuli, un franco-suisse qui a trouvé son inspiration alors qu’il était barman dans une station de ski. Aujourd’hui, installé à Paris et pleinement occupé par son projet musical, Buvette dégaine une pop électronique envoûtante et mystérieuse, à l’image de son dernier titre « In real life », dont le clip vaut le coup d’œil. Il travaille à l’oreille et au feeling pour offrir un univers qui lui est propre. Faisant de l’auditeur sa marionnette voyageuse, guidée par son sens du rythme incontestable. Te faisant bouger la tête, bouger les pieds, danser, et en redemander. A retrouver dimanche après-midi sur la scène Radar.

 

Share.