Exposition photo – La tête dans les étoiles les skis sur la lune

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Si Dom Daher, photographe devait décrire avec ses mots cette exposition, il dirait : “Exclusivité mondiale: les premières photos officielles de la mission lunaire « moontain skiing” et comment une bande d’idiots a pu se retrouver au plus haut niveau de la recherche spatiale. »

Coté photos, idiots bande à part, l’exposition est un mélange de coulisses de tournage et de créations graphiques originales tout droit sorties de la tête d’un Dom Daher inspiré par la nuit américaine. Pris dans l’effervescence du projet, Dom a ainsi fait un travail bien plus complet que sur son intitulé de « Photographe de plateau » le présumait.
Le résultat à voir dans le cinéma !

Enak, après avoir sorti les skis, a sorti ses bons mots pour pitcher ce tournage hors des normes et de l’atmosphère.
« Le 19 octobre 1984, à Houston, 6 pm heure locale, l’ingénieur en aéronautique Garry Mc Douglas, responsable des études avancées en stats dynamiques fait la découverte d’un nouveau système de mécanisme pour l’usage des Robots envoyés sur les différentes planètes du système solaire.

Partant du constat que grand nombre des expériences menées à travers l’espace sont avortées dû à un manque d’énergie pour contrôler les robots à distance, l’ingénieur Garry Mac Douglas s’est alors penché sur la friction que pourrait entrainer une matière composite au contact de la roche si cette même matière était amenée à glisser…..

Suite à ces conseils, la Nasa se serait rapprochée de 3 skieurs chevronnés et adeptes du ski sur cailloux afin de conduire une étude scientifique sur les propriétés de la glisse sur un sol caillouteux.

Cette étude pourrait bien démontrer la valeur ajoutée que peut être la glisse sur les super Robots s’ils étaient équipés de skis en plus de leurs chenilles…

3 skieurs hors du commun, ont été alors triés sur le volet. Des batteries de tests à l’identique des vrais astronautes, des bilans médicaux, des entraînements poussés, ont alors été effectués dans le plus grand des secrets.

Cependant une fuite a compromis le scellé sous silence de la mission « Philéas ». Avant que la presse ne s’en saisisse, l’agence de communication du gouvernement et de la Nasa, « One hundred eighty seven dot com » a préféré prendre les devants et dévoiler au grand jour toute la vérité, en diffusant un court extrait du projet sur internet et lors de différents festivals aéronautiques.

Mission à suivre, »

Share.