SAMSAM SOOM

SamSam Soom

Auto proclamé chevalier de la douceur, véritable amoureux du chill, SamSam Soom chantonne et rappe son plaisir à découvrir la vie. Issu d'une famille de mélomanes, il a appris à apprécier la musique dès son plus jeune âge. Contrebassiste pendant son enfance/adolescence, chanteur de reggae comme tout ado en pleine crise rastafari, il a expérimenté pour développer son identité au fur et à mesure de ses rencontres et voyages. Influencé par de nombreux courants artistiques Samsam continue, sans cesse, son exploration dans l’univers musical.

MICHEL

Le Vrai MichelSi ce nom procure un air de déjà-vu, pas la peine de s’y fier. Michel est aussi unique que son patronyme semble familier. Tout comme les vrais espions, sa musique vient du froid: un bloc de deep house venu d’Europe de l’Est percé par un rap français, dans lequel il a choisi de placer sa foi. Un style en dessous de zéro qui l’installe déjà comme le futur de l’électro, au pays des antihéros. Élevé près de Valenciennes, c’est en fait en Belgique, aux Beaux-Arts, qu’il trace une première voie. Technique, inédite, sans suite. Un train plus tard et quelques illusions laissées derrière, c’est à Paris qu’il entame une école d’ingénieur du son, où des grands noms de la scène passent aux cribles du studio sous ses yeux. Pourquoi pas lui, après eux? Doté d’un flow contaminé par une dance soviétique dont il reflète l’ivresse froide, Michel se lance. De son éducation musicale il retient le jeu et ses mots, une diction unique, arme personnelle pour développer son storytelling qui fait s’entrechoquer les histoires du quotidien. Le tout dans des virages serrés, souvent au second degré, à l’image du titre “Mal Agi”, manifeste en hommage aux défaites, ou encore “J’me barre”, comme le point d’une ligne de fuite dont il est difficile de trouver la sortie. Michel c’est un vrai et son EP « Le Vrai Michel » confirme qu’on peut compter sur lui pour faire des gros titres. Sur scène vous allez direct être embarqués ! Voilà 2 ans qu'il enchaine des featuring de dingue : Sneazzy, Hatik, Roméo Elvis, Vladimir Cauchemard ! On aime son style, sa coupe au bol, ses sons, ce qui dégage sur scène ! Clairement, le savoir au High Five nous fait vraiment plaisir. Il a percé, mais il a pas fini de percer car on sent très vite du le potentiel du personnage !

CHILLA

ChillaOn a invité Chilla au High Five pour pleins de raisons. Plusieurs fois, on a vu des freestyles d’elle sur Planet Rap & dans "Rentre dans le cercle » et la voir kicker nous a fait dire « ah ouais, ça envoie ! ». Après, on a a appris qu’elle a fait ses études à Annecy (lycée Baudelaire) et que son tout premier concert, elle l’a fait à Annecy au Brise Glace donc tout ça réuni nous a donné envie de la faire jouer au bord du lac. Une sorte de retour aux sources pour cette artiste qui a fait du chemin depuis. Principalement connue pour ses textes engagés, introspectifs ainsi que ses freestyles, elle a sorti son premier album « MŪN » en 2019 et on sait qu’elle prépare un nouvel album pour cette fin d’année. Dans sa carrière, elle a déjà enchaîné quelques featurings avec des gros noms à l’image de Kery James, Jok’Air et et forcément on a aimé la voir avec Caballero & JeanJass sur le son «  De loin » présent sur l’album High & Fines Herbes. Le nombre de vues de ses clips sur Youtube donne le tournis : 14 millions pour « Premier jour d’école », 28 millions pour "Si j'étais un homme », 6 millions pour « Oulala » bref Chilla c’est lourd ! MŪN son album, c’est donc le disque d’un Cœur sombre d’une artiste de 25 ans « heureuse d’être imparfaite », « heureuse d’être libre », qui « ne veut pas finir comme Bridget Jones », qui en assez de se lamenter sur son sort, et qui prend donc du recul sur elle-même et verbalise son évolution dans un album à entendre comme le véritable acte de naissance d’une rappeuse conçue pour durer.

CABALLERO

CaballeroCe bon vieux Caba au High Five, c’est un truc qu’on a rêvé depuis un bail et voilà que ça se fait pour les 10 ans ! 
Pour nous c’est un Cadeau, un Cadeau…et faut connaitre le feat avec Roméo Elvis & Slimka pour avoir la réf. Il est né en Espagne, officie comme un rappeur belge et il a percé en France avec le fameux « Bruxelles arrive » en feat avec Roméo Elvis. Caba, nous on l’a découvert sur Grünt et franchement si vous aimez le rap, allez mettre play sur Grünt 33, dispo sur Youtube. Pour votre culture musicale, avec Lomepal et Hologram Lo’, il sort "Le Singe fume sa cigarette" en 2013. Il est là depuis des années, présent quand il faut kicker au mic, mais forcément vous le connaissez depuis qu’il forme un duo magique avec Jean Jass. Clairement, il symbolise l’explosion de la scène rap belge. Depuis 2016, Caballero livre avec JeanJass une quantité de hits aux punchlines mémorables produits par une nouvelle génération de beatmakers (Dee Eye, BBL, Ponko, Eazy Dew…). « TMTC », « Sur mon nom », « Dégueulasse », « Californie »... autant de titres qui marquent les esprits, dévoilés sur la série d’albums Double Hélice initiée en 2016 et comptant désormais trois volets. Justement après 4 années passées aux côtés de JeanJass, une trilogie Double Hélice et une mixtape High & Fines Herbes, Caballero se lance désormais en solo avec son premier album « OSO » sorti cette année. C’est la tête d’affiche des concerts du High Five 2021 et notre tête s’est habillée d’un large sourire, quand Caba a validé l’invitation qu’on lui a lancé.

Informations

Début
samedi 02 octobre 17:00
fin
samedi 02 octobre 21:30
Tarifs
Accès avec un High Pass

Depuis 2010, l’industrie du ski et des stations ont les yeux rivés vers Annecy puisque le High Five festival lance en avant-première la saison d’hiver.
+ de 30 000 festivaliers foulent les marches de cet événement unique.